• Dans les jardins,

     

    Fleurs, arbres prennent les couleurs du printemps,

     

    Les jardiniers s’activent, préparent le sol et sèment,

     

    Mais attention bientôt les saintes glaces,

     

    Les chocolatiers sont à l’œuvre,

     

    De nouvelles créations voient le jour,

     

    Il en faut de l’imagination ,

     

    De bonnes odeurs s’échappent de leur magasin.

     

    Nous sommes tentés de toutes ces belles friandises.

     

    Les parents, toutes les familles s’affairent au fourneau,

     

    Le repas doit sortir de l’ordinaire,

     

    L’agneau sera au menu le plus souvent,

     

    Pauvres bêtes, elles sont si mignonnes dans les verts pâturages,

     

    Mais un festin dans les assiettes,

     

    C’est le grand jour, une volée de cloches sonnent,

     

    Elles ont remplacé les crécelles ayant tinté durant la semaine sainte,

     

    Elles sont rentrées de Rome,

     

    Elles ont fait tombé dans les jardins des poules, œufs et lapins en chocolat,

     

    Les enfants vont se faire la joie de les chercher,

     

    La pluie n’est pas annoncée une chance,

     

    Mais c’est Pâques, encore une grande fête dans l’année,

     

    Notre Seigneur est apparu à Pierre,

     

    Marie, sa mère a couru,

     

    La pierre du tombeau a roulé,

     

    Il est vraiment là notre Dieu,

     

    Certes, il a de nombreux noms selon les religions.

     

    Mais Il est vraiment unique aussi,

     

    Un appel est lancé,

     

    Ne regardons pas en ce jour les différences races et idées,

     

    Unissons- nous, ne sommes nous tous pas des frères ?

     

    Des hommes, des femmes voulant un monde nouveau,

     

    Un monde en paix vivant dans le respect de chacun.

     

    Certes, ce n’est pas facile.

     

    Il faut faire des concessions,

     

    Chacun doit y mettre du sien,

     

    Il faut le bâtir ce monde,

     

    Prenons les plus belles pierres comme pour un édifice,

     

    Rassemblons les toutes,

     

    Chantons notre joie,

     

    Les grandes eaux du premier jour jouant un battant de tambourin,

     

    Il est vraiment ressuscité le Seigneur

     

    Il est notre ami à tous,

     

    Soyons de bons camarades,

     

    Oublions nos rancunes,

     

    Rangeons les armes,

     

    Taisons nos mauvaises langues,

     

    Et là nous serons heureux tous,

     

    Nous aurons gagné une grande victoire,

     

    Le Christ pourra crier ; « Ils ont réussi ,

     

    Ils ont entendu mon message, »

     

    Ne désespérons pas ce jour viendra,

     

    Quand ?

     

    Personne ne le sait,

     

    Vivons dans cet espoir,

     

    Et, le monde grandira en sagesse, dans la joie de jours meilleurs

     

     


    7 commentaires
  • Dans mon village,

     

    Au cœur de la ville,

     

    Quand on se dit bonjour,

     

    Ça veut dire bonjour.

     

    Aujourd’hui, le printemps est arrivé,

     

    Pâques approche,

     

    Les mesures sanitaires sont allégées,

     

    Mais plus personne ne sort,

     

    Surtout, plus personne ne parle,

     

    Nous ne rencontrons guère de petits groupes dans les rues,

     

    Ceux-ci courent, ne regardent plus les autres,

     

    Si nous disons bonjour,

     

    Pas de réponse.

     

    Des voisins avant ce fameux virus s’arrêtaient,

     

    Nous nous saluions,

     

    Ce n’est plus le cas maintenant,

     

    A se demander si nous avons commis une mauvaise action.

     

    Certes, les embrassades ne sont pas encore au goût du jour,

     

    Si nous nous rencontrons, ceux sont les poings qui se frappent.

     

    Une nouvelle manière de se saluer est née.

     

    Mais comme c’est froid.

     

    Dans les villages,

     

    Beaucoup de monde se plaint de cette situation.

     

    Surtout comme expression venant du nord,

     

    Nous disons un chien avec un chapeau, nous disons bonjour.

     

    Ici en ville, avant cette pandémie,

     

    Je disais bonjour facilement,

     

    Peu de monde répondait,

     

    Une situation dure à vivre pour moi,

     

    Certes, je m’y suis faite.

     

    Pourtant un bonjour,

     

    C’est un petit mot tout simple,

     

    Il peut réchauffer le cœur à certains,

     

    Nous ne sommes tout de même pas des chiens de faïence.

     

    Alors, il faut réapprendre à le dire bonjour,

     

    C’est une nécessité de l’impliquer aux enfants,

     

    Une marque de politesse,

     

    Une manière de tisser des liens.

     

    Revenons à nos bonnes vieilles habitudes.

     

    Le monde serait plus beau et tout simplement avec bonjour,

     

    Bonjour, un mot chantant,

     

    Bonjour, un mot gratuit,

     

    Bonjour, un mot mettant du baume au cœur,

     

    Bonjour, un mot réconfortant,

     

    Allez disons le à tous ce bonjour,

     

    Il fera peut être tomber des frontières,

     

    Et comme une fleur, il épanouira notre journée.

     

    Il ressuscitera un monde endormi durant ces dernières années.

     

    Je commence à vous le dire Bonjour à toutes et tous.

     

     


    16 commentaires
  • Un baiser, ça veut tant de choses,

     

    Un baiser, un lien d’amitié,

     

    Un baiser, un signe d’amour,

     

    Un baiser, un geste de remerciement,

     

    Un baiser, aujourd’hui il nous manque,

     

    Un baiser, des enfants dans l’incompréhension,

     

    Un baiser impossible avec ce masque,

     

    Un baiser, en ce moment, il casse des mouvements de tendresse,

     

    Un baiser, serons-nous encore le mettre au goût du jour,

     

    Un baiser, il est brisé par cette pandémie,

     

    Un baiser, pourtant nous en avons besoin,

     

    Un baiser, un signe de réconciliation,

     

    Un baiser, bonne entente entre les familles et amis,

     

    Un baiser, il est tué pourrons-nous le retrouver ?

     

    Un baiser, il est remplacé par deux poings se frappant doucement,

     

    Un baiser, aujourd’hui il n’a plus de signification,

     

    Un baiser, c’est l’amour,

     

    Un baiser, ça veut dire je vous aime,

     

    Aujourd’hui, nous nous croisons,

     

    Nous passons sans parfois un regard, un bonjour,

     

    Des relations se brisent,

     

    Nous devenons des chiens de faïence,

     

    Nous ne parlons que vaccinations, laisser-passer,

     

    Cela ne remplacera jamais le baiser, la poignée de mains, la tendresse,

     

    Vivons dans l’espérance de retrouver nos bonnes vieilles habitudes,

     

    Vivons dans l’espoir de voir les gestes barrières mis au panier,

     

    Et, ensemble, nous serons plus forts

     

    Reviens-nous baiser

     


    20 commentaires
  • Tous les cimetières , un grand jardin de fleurs colorées,

     

    Oublions nos rancunes,

     

    Un oiseau chante sur la branche de l’arbre presque dépouillé par l’automne,

     

    Sourire à la vie malgré les difficultés de ce moment,

     

    Sainte Cécile nous invite à la chanson, la musique,

     

    Allez de l’avant, oubliez hier, vivre pour demain,,

     

    Il faut garder l’espérance,

     

    Nations unies, nous gagnerons notre place au paradis,

     

    Tout peut-être beau si nous arrivons à positiver,

     

    Défunts à jamais dans nos coeurs, ils restent,

     

    Ensemble prions pour des jours meilleurs,,

     

    Un petit geste fraternel peut rendre heureux l’autre,

     

    Xylophone donne un son et égaie l’orchestre,,

     

    Noël approche,,

     

    Ouvrons nos yeux à la lumière divine,

     

    Vitrines se garnissent,

     

    Enfants, déjà, se réjouissent,

     

    Merci pour cette belle nature même si parfois comme nous elle se fâche,

     

    Boules garniront nos beaux sapins de nos forêts à entretenir,

     

    Respectons les coutumes et mœurs de chacun,

     

    Envie de marcher la main dans la main et d’être toujours réunis dans la joie

     


    7 commentaires
  • Année morose avec cette pandémie,

     

    Souhait de voir le monde revivre à la normale,

     

    Continuer de suivre les gestes barrières,

     

    Et pendant ce temps, la nature reprend ses droits,

     

    Naissance des oisillons, accouplement des animaux,

     

    Senteur des fleurs dans les jardins et sur les balcons,

     

    Invitation de sortir, se revoir les uns les autres,

     

    Oublier toutes nos misères, sourire à la vie et espérance,

     

    Nouvelle manière de passer nos journées certes mais des jours plus heureux et des projets en tête,

     


    19 commentaires
  • Il est arrivé,

     

    Les arbres bourgeonnent,

     

    Les fleurs apparaissent

     

    Les oiseaux commencent leur nid,

     

    Leurs chants se font entendre,

     

    Un rayon de soleil vient nous réchauffer

     

    Les envies de promenades se font sentir,

     

    C’est un peu de bonheur retrouvé,

     

    Une ombre plane toujours,

     

    Ce satané virus nous aime trop,

     

    Il ne daigne pas nous quitter,

     

    Des régions sont confinées,

     

    D’autres certainement à venir,

     

    Ce petit monstre empêche les voyages,

     

    Il nous contraint à ne pas nous retrouver,

     

    Les gestes d’amitié s’éloignent,,

     

    Quand verrons-nous le bout du tunnel ?

     

    Le temps semble long,

     

    L’homme n’est pas bâti à rester cloîtré,

     

    Il a besoin de bouger, de rire, de parler, de se rencontrer,

     

    Pâques approche,

     

    Les chocolats sont dans les vitrines,

     

    Comme ils font envie ,

     

    Les familles seront encore loin des leurs cette année,

     

    A se demander si nous allons encore nous reconnaître,

     

    Les rameaux sont de tout même bénis,

     

    Peu de monde dans les cimetières aussi,

     

    Les informations sont toujours alarmantes,

     

    Nous n’avons peur de les entendre,

     

    Il faut vivre tout de même,

     

    L’espoir demeure en nous,

     

    Pâques nous fera peut-être une bonne surprise,

     

    Le souhait de tous,

     

    Au miracle, nous pouvons encore y croire,,

     

    Des sacrifices, nous en ferons encore,

     

    Même si la force commence à nous abandonner,,

     

    Nous devons résister,

     

    Certes c’est dur

     

    La foi peut peut-être nous sauver,

     

    Et là le monde éclatera de joie,

     

    Gardons confiance,

     

    Faisons de notre mieux,

     

    Écoutons les plus grands,

     

    Même si les décisions sont dures à prendre et à supporter,

     

    Suivons les conseils,

     

    Un jour de nouveau, nous nous retrouverons,

     

    Et nous serons invités au grand banquet de la fête,

     

    Et les sourires refleuriront sur nos lèvres.

     


    12 commentaires
  • J’habite une impasse,

     

    L’avantage, pas trop de circulation,

     

    Peu de piétons, c’est un regret,

     

    Une vue pas très extraordinaire,

     

    Sur un côté, des garages, une usine,

     

    Une nuisance avec ces bruits,

     

    Heureusement de l’autre façade,

     

    Un petit parc,

     

    De jolis arbres avec leurs oiseaux

     

    De la mouette au pigeon,

     

    De la pie au moineau,

     

    Parfois des perruches,

     

    Quelques balcons fleuris,

     

    Une pelouse peu garnie,

     

    C’est mon cadre de vie.

     

    Et, en ce moment,

     

    Tous, nous sommes dans une impasse,

     

    Des mesures sont prises,

     

    Des interdictions de sortie,

     

    Si n’est de se munir d’une attestation,

     

    Des gens masqués,

     

    Peu de personnes engagent une conversation.

     

    Un an déjà cela dure,

     

    Verrons- nous la fin de ce fléau,

     

    Personne ne peut répondre,

     

    La critique vis à vis de nos dirigeants est facile,

     

    Les décisions sont dures à prendre,

     

    Chacun pense faire de son mieux,

     

    En plus, il faut voir l’incivilité de certains,

     

    C’est long tout cela,

     

    Que faire ?

     

    Pleurer ne servira à rien,

     

    Prendre son mal en patience conne disent les anciens,

     

    Cette impasse s’ouvrira bien un jour,

     

    Ce sera la fête,

     

    Nous serons sur une grande avenue,

     

    Avec l’espoir de vivre en union,

     

    Pouvoir nous embrasser, nous serrer la main,

     

    Nous revoir tous sans penser aux kilomètres nous séparant,

     

    Oublions un moment cette impasse,

     

    Rêvons à des jours meilleurs ,

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Que cela fait longtemps,

     

    Que mon blog n’a pas été ouvert,

     

    Que d’évènements se sont passés,

     

    Que la vie m’a réservé des surprises,

     

    Que deux de mes amis sont partis vers un autre monde,

     

    Quel début d’année 2020, je m’en souviendrais,

     

    Que le ciel soit bleu, gris,

     

    Que de péripéties, la terre subit,

     

    Que ce virus nous empoisonne,

     

    Que de catastrophes naturelles atmosphériques,

     

    Que les administrations ne nous oublient pas malgré ces fléaux,

     

    Qu’il faut faire face à tout de cela tout de même,

     

    Que le dos nous fait mal à force de le tendre,

     

    Que les larmes peuvent couler pour ceux qui sont capables de pleurer,

     

    Que de force, nous avons besoin,

     

    Quelle énergie nous devons puiser au fond de nous

     

    Que de moments de solitude, nous pouvons vivre,

     

    Que de voyages annulés, la faute au confinement,

     

    Que de d’amis, de parents nous pouvons voir et embrasser,

     

    Quel espoir avons-nous de les revoir vivant, ils prennent de l’âge,

     

    Qu’ils sont loin de nous,

     

    Quel bonheur d’avoir le téléphone et internet,

     

    Que de mercis s’envolent vers ces gens œuvrant pour nous sauver et nous aider,

     

    Que d’encouragements nous pouvons leur offrir de continuer afin de ne pas voir les ponts se rompre,

     

    Que de prières pouvons nous dire afin de voir une fin à cette situation,

     

    Qu’un jour enfin vivrons nous normalement en 2021,

     

    Que de questions posées,

     

    Que des réponses inexistantes,

     

    Que l’espoir demeure en nous malgré tout,

     

    Que la force nous soit donnée de résister,

     

    Que les liens entre nous tous ne se rompent pas,

     

    Que la vie redevienne soleil, chaleur, bonheur, joie, rencontre

     

    Que nos cœurs se transforment en gros bouquets de fleurs multicolores.

     


    11 commentaires
  •  

     

    Au loin, les cloches sonnent,

    Tout est désert,

    Pas une âme dans les églises,

    Seul le chant des oiseaux se fait entendre,

    Les bêtes poussent leur cri,

    Eux sont là,

    Ils annoncent la grande nouvelle,

    Il est vraiment ressuscité le Seigneur,

    Seul, Il doit se sentir,

    Personne pour l’accueillir de nouveau,

    Reste notre foi pour y croire,

    Les devantures des magasins avec leurs chocolats 

    C’est notre plaisir,

    Achetés, ils sont dissimulés dans les pots de fleurs sur les balcons,

    Heureux, ceux possédant un jardin,

    Ils ont de quoi s’occuper,

    La nature reprend ses droits,

    Les herbes repoussent,

    Les fleurs font leur apparition,

    Les plus courageux font des semis,

    Jamais leur coin de terre se sera aussi propre,

    Les résidents des appartements ouvrent leurs fenêtres,

    Ils contemplent la verdure,

    Ils subissent aussi le bruit des voisins non respectueux,

    Vingt heures, un air de musique,

    Les gens applaudissent soignants, pompiers, éboueurs,

    Un petit moment de distraction,

    Puis la nuit tombe,

    Le marchand de sable passe,

    Tout le monde rêve à des jours meilleurs,

    Nous pouvons simplement de cette sale bestiole,

    Mais nous la vaincrons

    Dieu aide nous à trouver le remède,

    Dieu protège nous,

    Dieu laisse nous la santé,

    Nous avons encore à agir,

    Ce monde meilleur doit voir le jour et durer,


    19 commentaires
  •  

     

     

    Cadeau empoisonné de cette année 2020

    Ordonnance par l’état de rester chez soi,

    Râler ne sert à rien, garder le moral, ne pas sombrer dans le désarroi,

    Ouvrir son cœur, méditer, prier,

    Nécessité de s’occuper,

    Accepter le bruit des autres surtout si nous vivons en appartement,

    Vivre en gardant l’espoir, savoir partager,

    Il en faut de la patience,

    Respecter l’autre et l’aider,

    Unir ses forces pour vivre dans la paix et trouver des solutions de guérison,

    Sourire à ses voisins, au printemps, à la nature en plein éveil, prendre le temps comme il vient et se dire merci de pouvoir être encore en bonne santé et de guérir

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires