• Tout ce que tu peux faire dans la vie,

    C'est d'être toi-même.

    Certains t'aimeront pour qui tu es.

    La plupart t'aimeront pour les services que tu peux leur rendre,

    D'autres ne t'aimeront pas (R.Mae Brown)

     

     

    Tu es maître de ton destin, de tes défis, de ton bonheur

    Tu prends la responsabilité de foncer ou d'abandonner, de t'écraser ou de te battre

    Tu es donc le décodeur de ta vie

    Tu as le choix.


    16 commentaires
  • J'ai réalisé cette carte pour le mariage de mes amis

     

    011


    17 commentaires
  • Gérer ses angoisses

    Retrouver la paix

    Ouvrir son coeur

    Unir ses peines

    Parler librement

    Eliane pour nous guider.

     

    Déballer son sac

    Ecouter l'autre

     

    Partager tous nos ressentis

    Avancer dans notre quotidien

    Réussir à s'affirmer

    Optimiser ses progrès

    Lutter contre la déprime

    Eliane pour nous soutenir

    Sourire ensemble à la vie.


    23 commentaires
  • En ce temps-là,

    J'étais là-bas,

    Je suis née là

    Au Nord, j'ai vécu.

    En ce temps-là,

    Je faisais du bénévolat,

    J'étais toujours là

    Ma devise faire plaisir et aider.

    En ce temps-là,

    Papa était là

    Je l'accompagnais là

    Pour les autres nous nous sommes donnés.

    En ce temsp-là

    Personne ne m'a remerciée

    Seule je me suis retrouvée

    Non, je ne savais pas le dire.

    En ce temps-là

    Cette solitude m'a faite souffrir

    Seule, je ne pouvais guérir

    Ma vie devait changer.

    En ce temps-là

    Je partais en Savoie

    C'était la joie

    J'étais libre comme l'oiseau

    En ce temps-là

    La chance m'a souri

    J'ai rencontré un ami

    Ma prière était exaucée.

    En ce temps-là

    Nous nous sommes écrits

    S'envolait mon ennui

    Et au Sud, je suis arrivée.

    En ce temps là

    J'ai dû m'adapter

    Mon compagnon m'a entourée

    La vie était si différente.

    En ce temps-là

    Des occupations, j'ai cherchées

    Je devais être occupée

    Bénévole, je suis aujourd'hui.

    En ce temps-là

    Il fallait tout changer

    J'ai été aidée

    Une thérapie, j'ai suivie

    Aujourd'hui,

    Je suis autre,

    Le non, je le prononce

    Je m'affirme

    De moi, je suis fière.

    Ce temps-là,

    Je l'ai vécu

    Des bons moments, j'ai eus

    Je ne peux tout oublier.

    Mais, aujourd'hui

    La route est  encore longue

    Une deuxième naissance est en chemin

    Je dois apprendre à vivre pour moi,

    Continuer à avancer avec l'élu de mon coeur

    Et sourire à ce monde sans trembler.


    19 commentaires
  • Contente, je dois le dire,

    Oublié le passé, il m'a fait trop souffrir.

    Maintenant, je dos vivre pour moi,

    Prendre mon courage et avancer

    Libérée de ceux qui me blessent

    Illuminer mon coeur de soleil

    Marcher et oser

    Entrer dans une vie nouvelle

    Naître à nouveau

    Traverses mes doutes

    Sourire au monde, à toutes mes actions, à la vie.


    14 commentaires
  • 013

    Photo de Flipperine

     

    J'ai quitté la ville.

    Je retrouve la nature,

    Réveillée par les oiseaux,

    J'écoute leur chant.

    J'ai envie de les accompagner.

    Autour de moi,

    Tout est calme.

    Des rus coulent dans les prairies.

    L'eau y est claire,

    Quelques vaches se désaltèrent.

    La saison des foins est commencée,

    Les paysans se dépêchent.

    Ils craignent l'orage.

    Au loin, la cloche sonne,

    Elle appelle à la prière.

    Je ne vais pas à l'église,

    Mais, ici, je me ressource.

    Les ennuis s'envolent.

    Je dis Merci.

    Je suis joyeuse,

    Libre de tout.

    Je suis en Savoie,

    Un peu en pèlerinage.

    Là où j'ai connu

    Celui qui marche avec moi

    Depuis quelques temps maintenant,

    Et, encore pour longtemps, j'espère.

    Lui aussi se détend

    Tous les deux, ici,

    Nous sourions à la vie.


    15 commentaires
  • 019 Photo de F. en Savoie

    La chaleur est accablante,

    Pas un brin de vent.

    Le soleil darde de mille feux.

    Puis, les nuages apparaissent.

    Un rouleau d'ouate tombe.

    Les montagnes se cachent.

    Et, au loin, ça gronde.

    Le ciel se met en colère.

    D'un coup, la pluie tombe.

    L'eau dévale les pentes.

    Il fait sombre.

    L'écho du tonnerre résonne.

    Quelques limaces traversent la route

    Désertée des promeneurs.

    Là, une éclaircie.

    Un bout de bleu pointe.

    Les forces de la nature se calment.

    Les oiseaux rechantent.

    Tout redevient calme.

    A nouveau, le soleil est parmi nous,

    Et la vie reprend.

    L'orage est vite oublié,

    Et l'air est désormais respirable.

    Tout est de suite plus gai.

    Les randonneurs peuvent repartir

    A l'assaut des sommets verdoyants.

     

     

     


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires