• L'auomne

    L'auomne

    Les arbres se parent de couleurs

    Les oiseaux partent pour les contrées lointaines

    Les écureuils amassent les noisettes

    L'étal des marrons chauds s'installe

    Le chasseur cherche le gibier

    Les vêtements plus chauds quittent les armoires

    Les parapluies sont de sortie

    Le vent souffle

    Je l'entends

    Son chant va où il veut

    Et moi, je suis là.

    Ce passage de saison est difficile

    Après les beaux jours, le coût de la vie augmente

    Il faut faire face aux dépenses imprévues

    Tout cela énerve

    Nous ne sommes que deux dans la maison

    Sans oublier le chien, l'enfant du logis

    Deux à entendre les nouvelles des familles

    Familles sachant appeler quand rien ne va

    Ensuite plus rien

    Les questions restent sans réponse

    Nous ne savons comment agir

    Nous ne savons comment penser

    Pourtant la vie continue

    Il nous faut trouver l'interlocuteur

    L'interlocuteur en conseilleur

    L'interlocuteur en écouteur

    Mais il ne peut entendre toutes nos plaintes

    Il peut soulager nos peines

    Les guérir c'est à nous de gérer

    Alors, aujourd'hui pourquoi penser aux autres

    Pourquoi leur rendre service

    Personne n'est là pour nous soulager

    La seule décision valable

    Vivre pour nous

    Vivre et nous faire plaisir

    Vivre sans se poser trop de questions

    Vivre et savoir répondre pour se défendre

    Le passage de l'été à l'automne

    Ce n'est guère joyeux

    Mais c'est admirer les tons de la nature

    C'est entendre le dernier chant des oiseaux

    C'est ramasser tous les fruits secs et les champignons

    C'est aussi penser à se chauffer

    Se réchauffer tous les deux

    Mon compagnon et moi

    Oublier les soucis

    Oublier les personnes  ne faisant pas attention à nous

    Oublier les gens pour qui nous ne sommes rien

    Oublier une vie à rendre servive, à faire plasir

    Oublier une famille nous laissant dans le doute

    Oublier une famille nous laissant dans la peine

    Oublier une famille nous laissant dans le non-savoir

    Et, par ses paysages merveilleux

    La nature est une invitation à méditer

    Méditer la joie, la paix, le bonheur,

    Méditer le bien être, la sérénité

    Hélas la route est longue et sinueuse 

    Pour atteindre cette parfaite méditation.

    L'auomne

     

     

     

    « Je me souviensGentillesse »

  • Commentaires

    57
    Lundi 31 Décembre 2012 à 11:33

    Coucou, j'aime bien ton blog qui ressemble un peu au mien avec ses poésies ainsi que de superbes photos. Bon réveillon, gros bisous !!!

    56
    Lundi 3 Décembre 2012 à 21:59

    J'aime beaucoup cette association entre le passage d'une saison à l'autre et votre propre état d'âme.

    55
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 22:14

    Bonjour Flipperine,

    Toujours de beaux textes à méditer.

    la dernière photo est magnifique.

    À bientôt Flipperine.

    54
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 16:18

    Coucou,


     


    Comme j'avais oublié la couleur de l'automne je suis venue chez toi en remplir mes yeux.

    53
    Samedi 1er Décembre 2012 à 20:14

    l'automne et cette si jolie feuille rouge et .....tous les mots ....

    52
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 06:26
    Martine Eglantine

    Toutes les saisons ont leur charme mais j'aime l'automne pour ses couleurs, ses parfums. J'ai beaucoup aimé ton texte. Bon dimanche

    51
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 18:47

    Très joli texte. J'aime l'automne pour sa multitude de couleurs. Bonne soirée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    50
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 16:27

    Coucou, bonne soirée

    49
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 16:08

    les photos sont sublimes, où le rouge est  vraiment là ,elles sont pleines de merveilleuse couleurs et la 2eme photo donne de l'espoir, on voit la lumiére au fond , tout n'est pas perdu, ; quant au pôéme c'est une merveille, une réalité, une vérité, une sagesse. C'est fort bien écrit, émouvant

    et bravo ! Domie 

    48
    Mercredi 21 Novembre 2012 à 10:31

    L'automne est ma saison préférée car j'ai beaucoup de difficulté à supporter les chaleurs de l'été et pour ses magnifiques couleurs.

    Aujourd'hui les gens vivent de plus en plus chacun pour soi en oubliant les membres de leur famille.

    Merci pour le partage et la jolie photo.

    Bisous et bonne journée !

    47
    Dimanche 18 Novembre 2012 à 19:36

    Non seulement ta dernière photo est superbe, mais elle représente bien l'esprit de ton texte... Une feuille de couleur vive... qui est sans doute tombée en virevoletant et qui va mourir en semblant nous dire...Profites de la vie!

    Bizzzzzous

    46
    Dimanche 18 Novembre 2012 à 12:54
    mamie Claude

    Beaucoup d'amertume dans ton joli texte.

    Vous avez la chance d'être deux, pas moi depuis 4 ans 1/2 mon gentil mari n'est plus, alors profitez au maximum de vos précieux instants. Bien que non abandonnée par notre famille et nos amis, l'absence est terrible, mes enfants et petits enfants sont adorables, bien qu'à 1000 kms de chez moi, Mails, SMS, visites, se succèdent, c'est un grand privilège.

    Grosses bises et soyez heureux tous les deux.

    45
    Dimanche 18 Novembre 2012 à 09:26

    Bonjour Flipperine, c'est effectivement toujours inquiétant, et amer, de ne pas avoir de nouvelles de sa famille. On se fait des films noirs, quand on ne sait pas... Je te souhaite un bon dimanche, riche de toutes les couleurs de l'automne.

    44
    Samedi 17 Novembre 2012 à 08:51
    erato:0059:

    La nature est toujours là pour évacuer et atténuer l'amertume que nous avons en nous.  Pense à toi , n'attends rien des autres , tu seras plus heureuse si le retour se fait. Ton poème me parle beaucoup, il est très beau et réaliste .


    Doux week end , bisous Flipperine

    43
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 21:46
    Stéph-ane

    Il faut y croire.

    42
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 14:49

    C'est une situation que je partage avec toi

    Aussi depuis 2 ans déjà, nous avons décidés de vivre pour nous même, nous avons même organisé "l'après", pour que personne n'ait rien à faire, ni revendiquer, triste à dire, triste à constater, comme dit ma maman, _ c'était bien la peine d'avoir eu 5 enfants.

    Quand parfois j'ai droit à une invitation, où un coucou, je prends ce petit bonheur, mais n'en demande pas plus, marre de supplier

    Je t'embrasse

    41
    Mercredi 14 Novembre 2012 à 23:30

    Magnifique image où l'automne se fait vase pour recueillir la lumière de la vie.

     

    Hélène*

    40
    Mercredi 14 Novembre 2012 à 00:49
    covix-lyon

    Une saison bien mise en poème, j'aime beaucoup l'automne.

    @mitié

    39
    Mardi 13 Novembre 2012 à 22:12

    Bonne soirée Flipperine ! Gros bisous

    38
    Mardi 13 Novembre 2012 à 19:46

    Je ressens chaque mot... dit ! hihi

    Nous sommes tous trop exigeants, dans une attente et comme Timilo le dit ..... ils ont tellement à faire !

    Merci pour ce poème que j'aime.

    37
    Mardi 13 Novembre 2012 à 19:18

    Merci pour les mariés.)

    36
    Mardi 13 Novembre 2012 à 17:42

    Je vois que tu connais bien la joue de boeuf...délicieux n'est-ce pas...bisous

    35
    Mardi 13 Novembre 2012 à 17:02

    L'automne et ses fruits et ses couleurs compenseront un peu je l'espère les absences et les oublis. Prends soin de toi. Amitiés

    34
    Mardi 13 Novembre 2012 à 11:11

    bonjour Flipperine,aujourd'hui je vais travaillè au jardin car il fait très beau et doux,je te souhaite un très bon mardi,bises

    33
    Mardi 13 Novembre 2012 à 08:08

    Bonjour ,

    la dernière photo est plaisante.

    bonne journée !

    32
    Mardi 13 Novembre 2012 à 06:45

    Un petit coucou dans ton automne sans t

    Douce journée  Flipperine

    Bisous

    timilo

    31
    Mardi 13 Novembre 2012 à 01:06

    Bonsoir et merci pour ton joli texte

    30
    Lundi 12 Novembre 2012 à 20:05

    Magnifique photos surtout la dernière...

    Mais à te lire je ressens en toi de la tristesse, une sorte de sentiment d'abandon.

     

    Mais nous ne serions pas des mères, des grand-mères, si nous ne nous inquiétons pas de nos familles.

    Cela dit, je crois qu'on doit prendre un peu sur nous pour leur laisser mener leur vie d'adulte...

     

    Mais quelque chose t'inquiète peut-être?

     

    Bonne soirée quand même

    29
    Lundi 12 Novembre 2012 à 19:12
    Emmanuel Lapointe

    Bonne journée à toi également :)

    xXx

     

    28
    Lundi 12 Novembre 2012 à 16:23

    Une description agréable de l'automne... Suivie de l'expression d'une certaine amertume face à l'attitude des autres... C'est difficile, je te comprends, Flipperine. C'est à nous de tenter de nous protéger de la douleur que cela entraîne. S'appuyer sur ceux qui nous prouvent leur amour et leur amitié au quotidien. Et essayer d'être un peu plus "égoïstes" en pensant à soi aussi.

    Courage et amitié,

    Cathy.

    27
    Lundi 12 Novembre 2012 à 14:44

    Très joli texte et de belles illustrations.
    Bisous et désolée de passer si tard 

    26
    Lundi 12 Novembre 2012 à 12:44

    Joli texte. Bravo)

    25
    Lundi 12 Novembre 2012 à 12:01

    Trouver une échappatoire pour oublier les soucis...

    Bonne semaine Flipperine

    24
    eliane89
    Lundi 12 Novembre 2012 à 10:28

    laissons les regrets de côté !

    profitons des bons moments qui passent ,surtout quand on est encore tous les deux !!!

    Eliane

    23
    Lundi 12 Novembre 2012 à 10:21

    La nature elle, jamais ne te trahira.Elle est don de vie. Donner, c'est ne jamais rien attendre, juste pour le plaisir. Pense à eux avec amour et...  Bises. Joëlle

    22
    Lundi 12 Novembre 2012 à 10:14

    bonjour Flipperine,je te souhaite un très bon lundi,belle journée chez nous avec le soleil,bises

    21
    Lundi 12 Novembre 2012 à 09:37

    Bonjour Flipperine,

    J'ai lu également ton poème précédent ... les petits bonheurs glanés çà et là dans la nature font beaucoup de bien, ils pansent les égratignures de la vie, et donnent l'énergie nécessaire pour affronter les revers qui peinent .

    Pense à toi , à vous, faites-vous plaisir, mais lorsque vous venez en aide aux autres, n'attendez rien en retour, soyez juste en paix avec vous-même pour avoir su entendre leur appel et heureux d'avoir fait quelque chose pour eux .

    Oui, le chemin est long et sinueux. mais il faut l'alléger des regrets et des ressentiments ...

    Bonne semaine Flipperine, bisous, Plume .

    20
    Lundi 12 Novembre 2012 à 09:27

    superbe ; bises bonne journée

    19
    Lundi 12 Novembre 2012 à 08:48

    Bonjour flipperine.... Seuls à deux, la famille proche pas si proche, que te dire... je ne sais !!! Bonne semaine à toi !

    18
    Lundi 12 Novembre 2012 à 07:13

    Je relis ton joli poème

    Bon et doux lundi FLIPPERINE

    Bisous

    timilo

    17
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 21:27

    Jolie ta photo! La famille nous déçoit souvent, les enfants s'en vont, vivent leur vie et semblent nous oublier...... Ils ne se souviennent de nous que lorsqu'ils en ont besoin...... Donner, sans rien attendre en retour, c'est notre rôle de maman, et il faut qu'on se trouve d'autres occupations.... Tiens, un blog pourquoi pas! C'est notre exutoire! Il y a l'amitié entre bloggueurs et bloggueuses, qui, pour être virtuelle, n'en n'est pas moins réelle et réconfortante!

    Gros bisous Flipperine!

    16
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 20:43

    J'adore ces photos ! Bonne soirée Flipperine et gros bisous

    15
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 20:23

    J'ai aimé ma lecture, merci Flipperine...bisous

    14
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 18:14

    comme toujours de superbes mots chez toi

    ceux ci plein de sagesse et de sérénité face à une situation qui l'est pas

    tes photos sont magnifiques

    bises

    patricia

     

    13
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 18:11

     bonsoir flipperine

     je me suis retrouvée en te lisant moi aussi je suis désespérant seule heureusement avec mes deux toutous a qui je peux un peu parler et suis certaine qu'il me comprennent merci bisousss monette

    12
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 18:08

    Tonique cette feuille.)

    11
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 17:49

    superbe texte, j'admire

    il faudra que jeressorte mes vieux poèmes

    10
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 17:41

    Flamboyant!! Trop belle la dernière

    9
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 16:00
    thierry-dentelle

    Bonjour Flipperine , tu écris très bien tes ressentis ... où d'ailleurs je me retrouve aussi sur certains points

    Le mieux est de vivre bien sa vie de couple et ne pas trop compter sur les autres

     

    je te souhaite une  belle fin de dimanche ,  amitiés et bisous

    sarah kay balaie les feuilles mortes

    8
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 15:56

    és belles photos, surtout la  dernière.  J'aime le point de vue

    7
    lagardèreclaude
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 14:28

    quand je lis tes mots...mes pensées s'entrechoquent...car elles sont aussi comme toi....et pense la même chose..pour la même conduite de ma famille...pour tout ce que tu écris je le vis aussi...merci flipperine..;nous avons pour beaucoup à vivre avec la force de notre coeur..;et chercher en nous mêmes notre bonheur.....bisessssssssssssssssssssss
    claude

    6
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 13:25

    Tes photos sont magnifiques. Prenez soin de vous l'un l'autre... Bisous

    5
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 11:27

    Aider les autres, vraiment aider les autres est un acte généreux, c'est à dire qu'il n'attend rien en retour, en celà je rejoins ce que dit Timilo. Difficile pour le moment d'apprécier la nature, il faudrait que le ciel se dégage un peu. Bises, passe un bon dimanche

    4
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 09:46

    photos superbes et très beau texte comme toujours,je te souhaite un très bon dimanche,bises

    3
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 09:18

    cette photo est sublime ! bon dimanche

    2
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 07:08

    Penser à soi et penser aux autres, cela va de pair...cela ne peut pas se séparer...Mais oui, goûter la beauté de la nature, savoir se faire plaisir, et rendre service à l'occasion mais pour le plaisir sans rien attendre...pour le simple plaisir de faire plaisir et  de se rendre heureux  en le faisant...Courage Flipperine, la route est longue et sinueuse certes mais il y a plein de joyeuses découvertes tout au long...Je t'embrasse !

    1
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 06:56

    Je te comprends Flipperine , mais si la famille ne donne pas des nouvelles , c'est que tout va bien et puis ils ont tellement à faire.

    Je passe mon temps à aider les autres et je n'attends rien d'autre que la joie que cet acte me procure

    Joliment écrit.... 

    Bon et doux Dimanche

    Bisous

    timilo

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :