• LE BENEVOLAT

    Donner son temps pour les autres, une bonne chose.

    C’est aussi s’occuper, prendre plaisir à une occupation aimée.

    C’est avoir des relations, des contacts. Ils peuvent être bons et apporter de nouvelles connaissances.

    Certes c’est un engagement, il faut s’y tenir.

    Le bénévolat, je le connais depuis ma jeunesse.

    Je l’ai pratiqué et je ne comptais pas mes heures.

    Au Nord, je faisais partie de plusieurs associations.

    Je fréquentais des gens de tout bord mais il faut mieux éviter certaines discussions pour la bonne marche de l’équipe.

    Un évènement familial dramatique est survenu et dès ce jour, plus personne ne me regarde.

    Je veux continuer mes activités mais à une période, il faut  se résigner et comprendre le souhait des autres participants de me voir quitter les lieux.

    Au Sud, je retrouve un poste de bibliothécaire. Tout va bien durant quelques années.

    Une personne arrive, elle est accompagnée d’une nouvelle bénévole. Je leur explique le fonctionnement de la vie de la bibliothèque. Mais, elles s’accaparent de toutes les tâches et prennent des décisions sans me consulter. Je suis mise devant le fait accompli. Elles discutent de sujets qui me dérangent. Elles le savent et continuent tout de même.

    A force, je m’épuise, je ne prends plus le plaisir dans ce lieu.

    J’en ai assez, je reste parfois des après-midis sans rien faire ou je fais semblant de m’occuper.

    Cela ne peut plus durer. Ca y est, ma décision est prise, je n’attends plus aussi longtemps que dans le Nord, ce vendredi, je donne ma démission.

    Je garderai tout de même des contacts avec certaines personnes qui, elles, me comprennent et m’ont soutenue dans diverses épreuves.

    En fait, le bénévolat n’est plus fait pour moi, je pense !

    Je m’occuperai autrement, j’ai déjà des idées et des animatrices sont prêtes à m’accueillir pour pratiquer du bricolage. Je pense  répondre à leur appel.

    « LE PRINTEMPSLE FEU ET NOTRE DAME DE PARIS »

  • Commentaires

    18
    Vendredi 12 Avril à 11:25

    Bonjour Flipperine,

    Allez, je suis ton exemple, et je reviens un peu à la blogosphère. Je n'ai jamais fait de bénévolat, mais il faut dire qu'ici, il n'existe pas grand chose à faire...

    Bisous

    17
    Mardi 9 Avril à 18:44

    on n est jamais mieux seule que mal accompagnée !  moi pas de temps pour le bénévolat, non pas que je ne sois pas sociable mais finalement j'aime assez être seule !  et puis pas le temps avec mes problèmes de santé je dois me reposer souvent et j'ai pas mal de rv médicaux tous le temps ! je rêve de jours sans rv  ! plus un déménagement à préparer pour la fin de l'année ! et j'ai mon jardin c'est le plus important pour moi !  c'est lui qui me soigne le moral ! bon courage 

    16
    Lundi 8 Avril à 15:12

    Bonjour chère Flipperine. Ah, moi je ne me suis pas encore mise au bénévolat mais les échos que j'en ai ne sont pas favorables non plus, en effet les défauts humains se retrouvent chez les bénévoles souvent, la guerre des petits chefs, comme je l'ai vu écrit en commentaire, s'exerce dans ce domaine aussi (alors qu'on s'attendrait à ce que tout égoïsme, toute jalousie ou autre, soit exclus). Vrai que tu me sembles avoir assez donné ! Bon vent te porte dans de nouvelles activités ! Gros bisous.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    15
    Vendredi 5 Avril à 06:45

    pour ma part j'ai pas mal donné, participé et que des revers désagréables alors ... je reste chez moi dans ma solitude même si parfois c'est tristounet ! Je crois qu'il y a pas mal de personnes qui sont "revenues" de participer à ces Assos ... Biz !

    14
    Jeudi 4 Avril à 17:58

    Tu as bien fait de partir car le bénéfice n'y était plus, il ne faut pas se démolir la santé pour quelques personnes. Un tournant dans ta vie, cela fait du bien de rebondir. Bonne soirée et bises.

    13
    Jeudi 4 Avril à 13:28

    c'est vrai qui dit, bénévolat dit travail d'équipe pas guerre de petits chefs, c'est vraiment dommage!

    12
    Mercredi 3 Avril à 19:25

    Je te comprends , dans les associations on rencontre ce genre de personnes , il vaut mieux quand on ne sent plus à l'aise aller voir ailleurs tu as bien raison .

    Bonne soirée Flipperine 

    Bises 

    11
    Mercredi 3 Avril à 12:33

    hello te comprends très bien...fais ce que tu as envie de faire....à 200% avec toi !!!

    Sois heureuse ...et c'est l'essentiel...

    10
    Mercredi 3 Avril à 11:32

    J'ai eu le même problème dans une bibliothèque quand sont arrivées des anciennes profs qui ont voulu prendre le pouvoir, je suis partie. 

    Depuis 2 ans j'ai repris mais je fais une permanence seule un jour que personne ne voulait donc je suis tranquille, je m'organise. 

    Parfois les lecteurs me disent qu'ils préfèrent avec moi car je prends le temps de leur parler. 

    j'en ai fait aussi  dans une maison de retraite mais j'ai vu tellement de misère et parfois de traitements inhumains que j'ai du abondonner, ça me miner le moral. 

    Bonne journée et bonne chance pour la suite.

    9
    Mercredi 3 Avril à 11:30

    Bel article

     

    8
    petite fourmi
    Mercredi 3 Avril à 10:53

    un jour une femme m'a dit : "tu le fais parce que tu le veux bien " ça m'a fait tout drôle ,oui ,je le faisais de bon coeur mais ce n'était pas une raison pour me prendre pour une bonne à tout faire ! je ne demandais pas la lune juste un peu de respect mais même cela je n'y avais pas le droit alors j'ai arrêté et comme je suis une idiote je m'en suis voulue mais on ne peut quand même pas tout accepter et souvent le fait de faire les choses gratuitement laissent croire à certaines personnes que l'on ne vaut rien va -t-en comprendre la nature humaine !

    gros bisous et prends bien soin de toi 

    7
    Mercredi 3 Avril à 10:46

    manifestement les personnes n'étaient pas très reconnaissante ni sympathiques, quelques unes te sont restées proches et c'est bien

    tu as fait le bon choix ☺

    bonne semaine Fliperine  bisous ☺

    6
    Mercredi 3 Avril à 10:38

    Etre où l'on a vraiment envie d'être est la seule solution. Il y a beaucoup d'activités à expérimenter et j'espère que tu trouveras la tienne

    Gros bisous

    Violette

    5
    tresoleil
    Mardi 2 Avril à 20:36
    Que dire de plus qu'il on dit.
    4
    Mardi 2 Avril à 20:05

    C'est bien de faire du bénévolat, cela j'approuve, mais pas au détriment d'un mal être qui s'éternise !

    Dans ce cas il faut fuir !!!!!!

    Il ne faut rester là où l'on est mal à l'aise !

    Pareil en Amitié ! Si ça va pas avec une bonne explication hé bien tant pis,

    chacun suit son chemin........

    A nos ages, on a plus d'années derrière que deavnt alors on va pas les passer à se chinoiser les esprits !!

    Suis toujours ton intuition Flip !! Ton coeur connait ce qui est bon pour toi.......

    Contente de te relire à nouveau...........

    Je t'embrasse Flip..

    3
    Mardi 2 Avril à 19:45
    LADY MARIANNE

    comme je te comprends--
    c’est pour ça que mon mari et moi n'allons plus à aucune assoc--- on a donné--
    trop douloureux ensuite---
    bonne chance dans une autre occupation-
    bises amicales-

    2
    Mardi 2 Avril à 19:25

    Si tu ne te sens plus à l'aise dans cette bibliothèque, plus en accord avec ceux qui s'y trouvent , il  vaut  mieux t'en aller, tu trouveras d'autres lieux , d'autres occupations qui te conviendront mieux...Courage et bonne soirée !

    1
    Mamazerty
    Mardi 2 Avril à 18:52
    Mamazerty
    Guerres des égos, parfois se retirer est un signe de sagesse.ce que tu as fait est une belle Pierre lancée contre l'indifférence et l'individualisme
    Mais maintenant vient le moment de vivre autre chose autrement , c'est la vie avec ses revirements et ses surprises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :