• Le vent

     

    vent-arcs-en-ciel-palmiers-fort-de-france-martinique-893108

    Le vent souffle où il veut,

    Le vent chasse les nuages,

    Mais il ne chasse pas mes peines.

    Le vent emporte les feuilles,

    Mais il n'emporte pas mes soucis.

    Le vent fait voler le cerf-volant,

    Mais ils ne fait pas voler mes pensées.

    Le vent casse les branches de l'arbre,

    Mais il ne casse pas mes attentes,

    Le vent  retourne les parapluies,

    Mais il ne retourne pas mes maux.

    Le vent, il est libre,

    Et moi, je ne sais où je vais.

    Le vent me trouble,

    Je suis toujours dans le doute.

    Le vent, j'entends sa voix,

    Mais il n'est pas mon ami.

    « Le bonheurJ'aime »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 27 Octobre 2010 à 08:13
    Violette Dame Mauve

    Et du vent il y en a dans l'Aude, je l'ai expérimenté! J'ai failli me retrouver dans un ravin en courant dans une descente, accompagnée du vent... Un poteau m'a arrêtée! Je ris encore mais c'est vrai!

    Gros bisous

    Violette

    Un petit moment de musique subliminale pour débuter ma journée, j'adore....

    4
    Vendredi 8 Octobre 2010 à 09:23
    Marielle

    Belle description du vent... Bises.

    3
    Jeudi 7 Octobre 2010 à 11:16
    Arlette

    Bravo Flipperine pour ce joli texte sur le vent... j'aime il emporte nos maux sur un radeau...bisous mon amie

    2
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 21:24
    cronin

    bonsoir flipperine,

    "

    <table class="trait_liste" border="0" cellspacing="0" cellpadding="2" width="616"> <tbody> <tr height="60" bgcolor="#FFFFFF"> <td class="txtC40 B16" valign="middle"> Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux. </td> </tr> <tr> <td colspan="2"> Khalil Gibran. </td> <td align="right">   </td> </tr> </tbody> </table>

    Le vent est doux, le vent est tempêtes, le vent souffle où il veut, personne ne sait où il va...

    Nous sommes des grains de sable, que le vent dépose sur des terres inconnues, inexplorées de nos yeux... avancés toujours et contre tout, contre les douleurs, les joies, nos peurs, vaincre nos maux, mais avancés en dépit de tout ! Soyons fort comme le vent, surmontons nos difficultés de la vie quotidienne en soulevant nos montagnes mon amie... Souffle le vent... tel un voilier, nous sommes le gouvernail de notre vie... nous sommes ce navire... il ne tient qu'à nous de le faire avancer, sur les vagues de l'âme...

    merci Flipperine pour ce beau texte ! Reçois mes roses d'amitié. Excellente soirée à toi.

    Corinne (Cronin) bisous. Mes roses d'amitié !Grand bouquet de roses

    1
    Lundi 4 Octobre 2010 à 07:03
    le pèlerin

    Pourtant, ne sais-tu pas que le vent et la parole d'amour disent la même chose ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :